Votre guide pour cuisiner le tofu

Ma protéine végétale préférée est de loin le tofu. Si certains critiquent son manque de goût, c’est, pour moi, son point fort en cuisine : Il prend le goût de tous les plats que vous faites.

Mais sa versatilité n’est pas son seul atout, il est économique, riche en protéines et moins coûteux pour l’environnement que la viande. C’est le produit parfait et je vous explique comment le choisir, le conserver et le cuisiner.

Fabrication

La fabrication du tofu se fait en deux étapes distinctes. La première consiste à créer une boisson de soya comparable à celle que l’on retrouve sur le marché. Pour se faire, on laisse tremper les fèves de soya dans l’eau, puis on les broie, on les fait chauffer et on filtre le mélange.

À la seconde étape, on ajoute un agent coagulant pour créer un caillé qui sera égoutté et pressé. La nature de l’agent peut être un sel, comme du chlorure de magnésium ou de calcium, ou un agent acide comme le jus de citron. La cuisson et la durée de pressage peuvent varier. Tous influenceront sa texture finale.

Types de tofu

On peut les regrouper grossièrement en deux catégories : Le tofu mou et le tofu ferme.

Lors de sa conception le tofu mou ne coagule pas de façon à créer un caillé, en fait, il épaissit pour figer un peu comme une gelée de type Jell-o. Il est donc utilisé dans des smoothies, des sauces, des potages, des trempettes et des desserts.

Le tofu ferme quant à lui garde sa forme lorsqu’on le manipule. On peut donc le couper en lanières, en cubes, le râper ou l’émietter. Il se prépare dans des mets en sauce, en sauté, griller, frit ou pour remplacer la viande hachée.

Conservation

Le tofu se conserve au réfrigérateur jusqu’à la date inscrite sur l’emballage et, après ouverture, une semaine dans un récipient hermétique remplit d’eau qu’il faut changer tout les deux jours.

Il peut aussi se congeler. Sa décongélation se fait au frigo et le rendra plus absorbant et sa texture plus caoutchouteuse.

4 astuces pour le cuisiner

–      Éponger-le lorsque vous voulez le mettre dans une sauce ou une marinade. Il perdra ainsi son eau et absorbera plus de saveur.

–      Mariner-le au moins une heure pour optimiser son absorption.

–      Le congeler le rend plus perméable aux sauces et saveurs.

–      Donner-lui un côté plus croustillant en l’enrobant de fécule de maïs ou de marante avant de le faire sauter ou de l’ajouter à vos mets asiatiques.

Maintenant que vous savez tout ce qui a à savoir sur le tofu, vous pouvez maintenant passer maître dans l’art de le cuisiner en l’incorporant ou en le substituant à la viande dans vos recettes.

Post a Comment