En cette journée de l’environnement, je me transforme en raconteuse d’histoire. Je vous fais voyager dans des pays chauds, visiter des peuples indigènes et rencontrer des gens qui doivent composer avec la perte de la biodiversité et la dégradation de leur environnement. Malgré tout, ces entreprises durables nous montrent qu’il est possible de créer une économie verte qui respecte nos valeurs tout en subvenant à nos besoins. J’ai sélectionné 6 organisations inspirantes sous trois thèmes clés

Comme tous les Montréalais qui ont passés un peu trop de temps dehors à profiter de la chaleur et du soleil, j’ai un peu brulé en fin de semaine. Dimanche soir, je regarde mes produits pour la confection de cosmétique et je me pose une question existentielle : « Est-ce que je peux me concocter ma propre crème solaire fait maison ? » Je commence donc à parcourir l’internet à la recherche de recettes, des types de

La biodiversité, c’est la diversité de la vie, qu’elle soit terrestre ou océanique, dans son ensemble, dans ce qui la relie avec les autres êtres vivants. Nous faisons partie de cette biodiversité, cette vie, et notre espèce dépend de son bien-être. Nous devons donc plus que jamais nous mobiliser pour la préserver. Si je vous disais que la meilleure façon de la protéger et de l’aider, c’est de tirer profit de cette biodiversité ? En cette

En cette journée mondiale des abeilles, l’Onu attire notre attention sur les menaces qui les entourent et l’importance des pollinisateurs sur les écosystèmes. Avec «Bee engaged, » l’organisation des nations unies désire non seulement sensibiliser, mais aussi mobiliser les populations pour la protection de ces derniers. En suivant la thématique, je vous propose des solutions pour les aider, pour vous engager, ainsi que les raisons derrière ce mouvement et son importance. Après tout, nous en dépendons

Cette année, il y a tout un engouement pour nous inciter à acheter local. On nous a aussi encourager à acheter, un peu, sans trop se poser de questions. Après tout, si les entreprises se disent Québécoises, elles doivent bien dire vrai, non ? Eh bien, pas tout à fait ! Si leur siège social est bien situé dans la province, les produits qu'elles vendent peuvent très bien provenir d'ailleurs.  J’ai donc eu l’idée de vous

Je sais, je ne suis pas la première à faire un article sur le sujet. Que serait un blog zéro déchet et écolo sans un article qui vous donne des conseils pour cuisiner ses retailles de fruits et légumes ? Aussi, on n’a jamais trop d’idées pour réduire le gaspillage alimentaire. Le petit plus dans cet article ? Je vous ajoute ma petite touche d’essais et d’erreurs, parce qu’on ne peut pas tout réussir du premier

Ma protéine végétale préférée est de loin le tofu. Si certains critiquent son manque de goût, c’est, pour moi, son point fort en cuisine : Il prend le goût de tous les plats que vous faites. Mais sa versatilité n’est pas son seul atout, il est économique, riche en protéines et moins coûteux pour l’environnement que la viande. C’est le produit parfait et je vous explique comment le choisir, le conserver et le cuisiner. Fabrication La fabrication du

Les données sur le gaspillage alimentaire me donnent toujours des frissons. Alors que 63 % de ce qui se retrouve à la poubelle ou au composte aurait pu être consommé, un ménage jette en moyenne plus de 1000$ de nourriture par année. C’est énorme et pourtant, réduire le gaspillage ne demande pas un immense effort. Ajouter une tasse d’organisation, une demi-tasse de souplesse et une cuillère à café de système D : vous avez maintenant

Dans cette situation particulière où l’entraide et le soutient collectif est de mise, la volonté d’encourager l'achat local est bien présente. Il y a tout de même quelques freins à ce mouvement comme les moyens financiers ou comment se les procurer. Heureusement, je viens à votre rescousse avec 9 belles façons d’encourager la créativité d'ici durant la pandémie. 1. Suivre des cours en ligne ! Gaïa et Dubos, une marque de vêtements écoresponsable vend des ateliers de

Lorsque j’ai réalisé l’existence de la durabilité émotionnelle en parcourant le blogue de Gaïa et Dubos, j’en ai tout de suite fait ma religion. Depuis quelques années, j’essaie de diminuer mes achats de produits « cheaps », car, malgré leur coût, ça me fend le cœur de devoir les jeter. C’est d'ailleurs là que j’ai réalisé que la durabilité physique d’un objet à vraiment moins de valeur que sa durabilité émotionnelle. Celle-ci donne une raison d’être à