Logo en blanc et noir du mois de l'histoire des noirs. Il est bilingue et a une terre en noir et blanc au centre

Mois de l’histoire des noirs 2021

Au risque de me faire tirer des roches, j’ai appris cette année que février est le mois de l’histoire des noirs. La vérité est que j’ai vécu toute ma vie dans la ville de Québec et ce n’est pas la ville la plus multiculturelle de la province. Pour citer un de mes amis « C’est très blanc, Québec. »

En créant mon blog, l’objectif était de faire découvrir des solutions écolos et locales à ce que l’on retrouve sur le marché. Ce mois-ci, je vais orienter mes articles sur le savoir-faire des canadiens noirs et j’espère que vous êtes autant enthousiastes que moi.

Un peu d’histoire

Le mois de l’histoire des noirs commence en 1926, aux États-Unis, grâce à l’historien Carter G. Woodson qui rêvait d’inclure l’histoire africaine dans les programmes scolaires. À l’époque, on parlait de la « semaine des noirs » et on avait choisi la seconde semaine du mois de février. C’était une semaine importante, car elle fait concorder deux dates qui étaient déjà célébrées par les communautés noires soit, les anniversaires de Frederick Douglas et d’Abraham Lincoln. Pour votre culture, Frederick Douglas était un orateur, écrivain, diplomate, etc. Né esclave, il militait pour abolir l’esclavage et pour l’égalité de tous. Abraham Lincoln, quant à lui, était le 16e président des États-Unis et responsable de l’amendement de la constitution qui abolit l’esclavage.

50 ans plus tard, la « semaine des noirs » se transforme en « Mois de l’histoire des noirs ». Au Canada, c’est en 1995 qu’il a officiellement été reconnu. Au Québec, c’est en 2006 qu’un projet de loi pour faire de Février le « Mois de l’histoire des noirs » est adopté. Il y était déjà célébré, mais la province en reconnait officiellement l’importance pour sa société.

L’importance du rôle des communautés noires au Canada n’a pas toujours été considéré dans notre histoire. C’est donc le moment de célébrer l’apport et la contribution des canadiens noirs pour faire du Canada ce qu’il est maintenant.

Et au Québec…

Sans surprise, c’est sur plus de 360 ans que s’étend leur histoire. (Si les mathématiques ne sont pas votre force, dites-vous que ça remonte aux années 1660.) Durant toutes ces années, ils ont contribué à faire connaître Montréal, à sa croissance et sa vitalité. Ils ont contribué autant dans la politique que dans la santé ou la culture.

Contrairement à d’autres villes nord-américaines, les canadiens noirs ont toujours été une composante des communautés où ils se sont installés. Il est donc essentiel de reconnaître leur contribution, mais aussi leur réalité dans une province qui refuse de reconnaître le racisme systémique. Après tout, la province fait très peu pour mettre de l’avant, année après année, le mois de l’histoire des noirs.

Grâce à leur apport culturel à notre province, je vous ai concocté plusieurs articles sur nos artistes, auteurs, entrepreneurs et influenceurs noirs. J’ai aussi laissé quelques évènements pour soit découvrir leur culture, leur savoir-faire ou leur réalité.

Les pages du carnet pour le mois de l’histoire des noirs

Le nouvel article apparaitra dans cette liste lorsqu’il sera publié!

Ces blogueurs et influenceurs noirs que tu dois absolument suivre

Donnez aux organismes pour lutter contre le racisme (À venir!)

Évènements du MHN

Culture et Gastronomie

Festival de la gastronomie africaine : À la découverte de l’Afrique

Concert Afrocentrique du LMRC

Les enfants chantent nos maîtres K

Pour les enfants

Création de masques d’Afrique centrale

Bibittes et devinettes

Films

13e Massimadi : Festival des films et des arts LGTBQ+ Afro

Projection de films de l’ONS

Conférences

Les réalités de la communauté noire

Conversations avec Lilian Thuram autour du livre La pensée blanche

Let’s talk about sex !

Post a Comment