Panier en osier de légumes comme des carottes, oignons et navets sur une table de bois gris.

Les 5 meilleures façons de rentabiliser votre épicerie

Les données sur le gaspillage alimentaire me donnent toujours des frissons. Alors que 63 % de ce qui se retrouve à la poubelle ou au composte aurait pu être consommé, un ménage jette en moyenne plus de 1000$ de nourriture par année. C’est énorme et pourtant, réduire le gaspillage ne demande pas un immense effort. Ajouter une tasse d’organisation, une demi-tasse de souplesse et une cuillère à café de système D : vous avez maintenant la recette miracle pour rentabiliser votre épicerie.

Vous avez trouvé les ingrédients en vous et êtes prêt à économiser des sous ? Voilà donc 5 conseils assez faciles à intégrer à votre routine pour tirer le maximum de son épicerie !

1. Choisir ses aliments

Certains ingrédients sont passe-partout et s’intègrent bien dans plusieurs recettes. Les flocons d’avoine par exemple peuvent servir pour un gruau le matin, un pain de lentilles au souper et des biscuits pour le dessert. Quant aux légumes et aux fruits, ils se mangent très bien crus, cuits et dans une recette. Pour leur part, les légumineuses se mangent en soupe, en trempette, en repas et même en dessert.

Certaines recettes demandent parfois des ingrédients que vous ne réutiliserez pas. Utilisez plutôt ce que vous avez déjà dans le frigo ou les armoires pour les substituer.

2. Être créatif

Les retailles de nos aliments nous offrent une multitude de possibilités. Vous n’êtes pas très créatif et vos retailles de légumes attendent dans le congélateur afin de se terminer en bouillon ? Soyez sans crainte, vous n’êtes pas les seuls. Vous serez surpris d’apprendre qu’elles peuvent aussi se terminer en chips de légumes ou de participer à la fabrication d’un pesto ou de l’houmous.

3. Réutiliser

Que ce soit pour les restes de repas ou de conserves, il y a une façon de les sauver ! Transformez vos légumes déjà cuits en potages ou ajoutez-les dans un repas en sauce. Les fruits peuvent se changer en smoothies, en compote, en muffins ou en confiture. Les restes de repas peuvent servir à faire un sandwich, une omelette ou un plat en casserole. Ce sont tous de belles façons pour rentabiliser votre épicerie. Vous aurez peut-être besoin d’un peu d’imagination. En cas de panne d’inspiration, le moteur de recherche Google est votre meilleur ami !

4. Planifier

Ça va de soi, pour arriver à réduire le contenu de sa poubelle, il faut un minimum de planification. Il suffit de savoir grosso modo ce que vous allez cuisiner durant la semaine et ainsi enligner votre épicerie en conséquence. La majorité des recettes de tofu demande un bloc complet. Coupez-le en deux et remplacer-le par des légumes. Vous pourrez donc faire deux repas différents comme un général tao au tofu et un tofu au beurre avec les mêmes légumes.

5. Cuisiner avec souplesse

Si la planification n’est pas votre fort, pensez à cuisiner avec souplesse. Favorisez des ingrédients qui s’adaptent à différentes recettes. Des barres tendres aux noix, un curry aux légumineuses ou un sandwich déjeuner aux légumes sont d’excellentes solutions. Les recettes avec des ingrédients généraux permettent d’utiliser vos aliments rapidement et ainsi d’éviter la poubelle.

Maintenant que vous avez tous les ingrédients pour tirer profit de vos achats, il ne vous reste plus qu’à les mettre dans votre panier et à les cuisiner. Vos aptitudes à adapter et rentabiliser votre épicerie se développeront selon vos besoins et votre quotidien. Si vous arrivez seulement à réduire de moitié votre gaspillage alimentaire avec cette recette, vous êtes déjà gagnant !

Post a Comment